• 0692 69 88 13
  • info@ecomat.re

Découvrez la peinture minérale

Les avantages de la peinture minérale KEIM

Saviez-vous que les peintures ordinaires (acryliques issues de la pétrochimie)
nuisent à notre santé, à notre environnement et ne sont pas particulièrement
adaptées et résistantes à notre climat tropical (très ensoleillé et humide).

 

La peinture minérale se distingue des autres peintures, cette dernière est écologique et présente de nombreux avantages :

  • Stable aux UV (garantie couleur 20 ans)
  • Anti-Humidité (mousses, lichens et champignons)
  • Anti-allergénique
  • Sans solvants ni COV (Composés Organiques Volatils)
  • Nuancier de plus de 350 couleurs
  • Incombustible (pas d’émanations toxiques en cas d’incendie)
  • Norme Environnementale ISO 14 001

La peinture minérale, une peinture écologique

La peinture minérale KEIM est frabriquée à base de matières naturelles. Les composants (liants, pigments et charges) qui entrent dans la fabrication de ces peintures sont des produits issus des richesses du sol de notre planète.

La peinture minérale ne contient ni solvant, ni COV (Composés Organiques Volatils, substances CMR1 et 2, concérogènes et toxiques).

Incombustible et anti-allergénique, elle se prête idéalement à tous vos travaux d’intérieur. En extérieur, notamment sur les façades exposées, sa durabilité est exceptionnelle ce qui fait objectivement, la peinture la moins chère du marché du marché réunionnais.


La peinture minérale, le revêtement le plus microporeux

La perméabilité à la vapeur d’eau des peintures minérales, permet aux maçonneries de respirer et d’évacuer facilement l’humidité. Les peintures organiques (acryliques, pliolites et siloxanes) dites microporeuses empêchent l’évaporation et l’évacuation de l’humidité dans les maçonneries.


Il n’est pas nécessaire de décaper l’ancienne peinture avant d’appliquer la peinture minérale

Les véritables peintures minérales telles que la Soldalit Keim peuvent être appliquées sur d’anciennes peintures organiques bien adhérentes si le décapage n’est pas possible.

On peut ainsi bénéficier de toutes les qualités esthétiques de la peinture minérale tout en reminéralisant l’ancien revêtement organique et en le protégeant d’une dégradation trop rapide.

Seuls les revêtements souples ou mal adhérents devront être obligatoirement éliminés avant l’application d’une peinture minérale Keim.


La peinture minérale ne s’écaille pas et ne cloque pas

Contrairement aux revêtements synthétiques qui forment un film collé sur le support, la peinture minérale n’a pas de caractère filmogène et n’est pas sujette à d’éventuels décollements. Elle se lie par réaction chimique avec le support minéral (l’enduit par exemple) et forme avec celui-ci un ensemble homogène d’une extrême durabilité.


Les couleurs minérales résistent exceptionnellement bien au temps

Le point fort de la peinture minérale est qu’elle résiste bien au temps. Formulées exclusivement à base de pigments minéraux insensibles aux UV, les couleurs des peintures minérales KEIM restent parfaitement stables dans le temps.

Toutes les teintes minérales disponibles dans la gamme Keim bénéficient d’une garantie de 20 ans contre la décoloration.

Même les couleurs les plus denses, soutenues et foncées peuvent être réalisées sans risque de décoloration. Les polychromies de façades datant de 1890 en témoignent encore aujourd’hui.


Les façades minérales ne s’encrassent pas

Les peintures minérales sont des matériaux inertes qui ne piègent pas la poussière, elles ne sont pas électrostatiques contrairement aux peintures acryliques (organiques) et non autorisées à ce titre en façade neuve, par le DTU 42.1.


La peinture minérale protège suffisamment des eaux de pluie

Contrairement aux idées reçues, l’imperméabilisation des façades est un mauvais choix. Toutes maçonneries peuvent absorber d’importantes quantités d’eau dès lors que l’humidité n’est pas emprisonnée par un revêtement filmogène.

Grâce à son extrême perméabilité à la vapeur d’eau, la peinture minérale Keim assure un assèchement très rapide des maçonneries et contribue à la bonne conservation de celles-ci.


Les siloxanes, ne sont pas des peintures minérales

Les siloxanes sont des peintures organiques formulées à base de résines acryliques et silicones dont les propriétés diffèrent fondamentalement des peintures minérales. Elles ne sont donc pas minérales ni même « organo-minérales », appellation commerciale trompeuse et sans réelle signification.


Ne vous faites pas avoir !

Le choix d’une peinture ne se fait pas uniquement sur la base du prix et de la couleur.

En effet, les performances de la peinture ainsi que l’impact pouvant être causé sur votre santé sont à mesurer avant d’entreprendre vos travaux.

Les peintures imperméables, la fausse bonne idée ?

Depuis plus de 20 ans sur l’île, les habitudes de consommation de peintures se sont dirigées vers les « imperméables ». En effet, ces peintures se veulent apporter la certitude d’une maison protégée de l’humidité, en empêchant toute source d’humidité de pénétrer le support. De ce fait une application filmogène est réalisée. On applique en surface un revêtement « plastique ».

D’apparence fonctionnelle, cette peinture est en réalité un très mauvais choix qui a même tendance à vous apporter l’effet inverse ! L’eau ne pénètre effectivement pas de l’extérieur directement (pluie brouillard air ambiant etc.) Mais pour autant, la peinture n’empêche pas le phénomène dit de capillarité des sols ! En d’autres termes, l’humidité remontant des sols se retrouve prise dans vos maçonneries car le « film plastique » les empêche tout bonnement de ressortir ! Pour être imperméable, ça l’est ! C’est à ce moment qu’apparaissent les cloques d’eau, l’écaillage du revêtement, et le farinage. (dépôt assimilé à de la poudre de la même couleur que votre peinture)

Les labels associés aux produits : l’assurance d’une confusion ?

Les labels, de plus en plus présents dans la société de consommation, ont depuis quelques années, fait leur apparition sur les emballages des fabricants de peintures. Mais vous y êtes-vous intéressé ?

Les labels dans le domaine de la peinture sont nombreux, parmi eux les labels A+, écolabel et NF environnement.

Vous avez forcément du rencontrer l’un de ces logos sur un produit industriel, sans même prendre le temps de vous renseigner sur ses spécificités.

Pourtant, leur simple présence tend à rassurer le consommateur et à le conforter dans son achat, pensant qu’il effectue une geste écologique et sanitaire conséquent. C’est bien là l’erreur commise par l’ensemble des consommateurs.

En d’autres termes, ces labels sont en réalité trompeurs dans le sens où l’on vous explique que le produit acheté entre dans une catégorie ne dépassant pas une certaine émission de substances toxiques dans l’air ambiant. Or, aucune information ne vous est donnée sur la quantité contenue dans le produit ni sur sa composition ! Comprenez que vous êtes informés sur l’émission de COV (substances toxiques et cancérogènes) mais pas sur la quantité ni la nature des produits contenus dans le produit ! C’est bien là le danger de faire confiance à un produit dont l’étiquette comporte l’un de ces pseudo-labels au but à penchant marketing.

ECOMAT l’atelier Minéral vous accompagne dans le choix de votre peinture et vous éloigne des idées reçues !